Accueil  \  Courtage  \  Professionnels : Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Professionnels : Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Courtage

Si vous êtes une entreprise qui souhaite renégocier ses contrats d’électricité ou de gaz, cet article vous décrit comment changer de fournisseur en 4 étapes.

Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

A savoir avant de vous lancer :

  • Vous pouvez avoir le même fournisseur pour l’électricité et le gaz comme vous pouvez en avoir un différent pour chaque énergie
  • Vous n’avez pas à changer de compteur
  • Le changement de fournisseurs est réversible. Vous pouvez changer de fournisseurs autant de fois que vous le souhaitez, y compris chez un fournisseur précédemment quitté.
  • Vous ne risquez pas de coupures d’énergie pendant la transition

 

  1. Je fais le point sur ma situation

Quand on change de fournisseur d’électricité ou de gaz, il est essentiel de faire un point sur sa situation et de se poser quelques questions. Est-ce que votre périmètre a changé ? Est-ce que votre consommation a augmenté ou au contraire, baissé ? Avez-vous de nouveaux besoins (souscrire à une énergie verte pour entamer une démarche RSE par exemple) ? Quelle est votre stratégie d’achat ?

Ces questions vous permettront de souscrire au contrat le plus adapté à votre situation. Comme on l’indiquait dans cet article, la puissance souscrite et la version d’utilisation choisies influencent le prix de votre tarif d’acheminement (TURPE) et de facto, votre taux de CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement).

En tant que professionnel, vous avez également le droit, sous certaines conditions, à une réduction ou à une exonération de taxes (CSPE pour l’électricité et TICGN pour le gaz).

–> Optimiser sa CSPE

–> Optimiser sa TICGN

Bien connaître son périmètre ainsi que ses consommations sont donc des facteurs très importants pour avoir un contrat adapté et payer le juste prix.

 

  1. Je compare les offres en veillant aux marchés de gros

Comparer les offres des fournisseurs peut être vite décourageant. Il existe aujourd’hui plus d’une 30ène de fournisseurs et ils n’ont pas tous la même façon de présenter leurs offres. Pour les comparer correctement, vous devez convertir les composantes du prix pour les remettre tous sur une même base.

Mais le prix n’est pas le seul point à prendre en compte, il faudra également accorder une attention particulière aux clauses suivantes :

  • L’ensemble des composantes du prix, dont le prix du kWh et l’abonnement
  • Les types d’offres (prix fixe ou prix indexé, etc.)
  • La structure du tarif proposé (prix unique ou horosaisonnalisé, etc.)
  • Les clauses contractuelles (engagement, durée, etc.)
  • Les préférences spécifiques du client (énergie renouvelable, modalités de facturation, etc.)

Plus de détails ici : Sur quels critères comparer les offres d’électricité et de gaz ?

Le moment où vous renégociez votre contrat d’énergie est également un élément crucial. Pour rappel, le prix de la molécule sur les marchés boursiers fluctue tous les jours et permet de fixer un prix pour l’année en cours mais aussi pour les années futures. Par exemple, vous pouvez fixer votre prix maintenant, pour un début de contrat en 2024. Cela vous permettra de sécuriser votre budget pour les années futures selon votre budget actuel et de profiter d’une baisse de marché à un instant « T ».

 

Rester en veille marché et trouver le fournisseur et l’offre qui vous conviendra le mieux peut être long et fastidieux. C’est pourquoi un courtier en énergie peut se charger d’analyser votre situation puis de mettre en concurrence les fournisseurs d’électricité et de gaz. Vous gagnerez du temps, bénéficierez de son expertise et surtout, c’est gratuit.

Pas encore convaincu ? C’est par ici : Pourquoi faire appel à un courtier en énergie pour professionnels ?

Télécharger le guide du courtage en énergie

  1. Je vérifie les conditions de résiliation de mon contrat actuel

En tant qu’entreprise, vous n’êtes pas soumis aux mêmes réglementations que les particuliers. Pour connaître les conditions et les éventuels frais de résiliation, vous devez vous référer à votre contrat actuel. En effet, les conditions d’engagement et de résiliation ne sont pas les mêmes selon les fournisseurs. C’est pourquoi il est important de prendre en compte ces éléments lors de vos renégociations de contrats.

Cas particulier pour les entreprises encore en Tarifs Réglementés de Vente

 

  1. Je souscris à un nouveau contrat

Maintenant que vous avez analysé votre situation, définit votre stratégie d’achat et comparé les différentes offres, il est temps de souscrire à votre nouveau contrat.

Pour cela, vous devez :

  1. Transmettre votre numéro de PDL (Point de Livraison) ou numéro de PRM (Point Référence Mesure) pour un contrat électricité et le numéro de PCE (« point de comptage-estimation ») pour un contrat gaz. Ces numéros figurent sur vos factures.
  2. Convenir avec votre nouveau fournisseur d’une date de changement de fournisseur ou bien d’une date limite, qui sera à préciser par la suite.
  3. Si vous en avez la possibilité, relever les chiffres de votre compteur et transmettre ces index à votre nouveau fournisseur.

En temps normal, votre nouveau fournisseur se charge de résilier votre ancien contrat de fourniture mais il est préférable de vous référer à votre contrat actuel.

 

Vous avez encore des doutes ? Poser une question à un expert.

Contactez-nous

Partager cet article

Dans la même catégorie