Accueil  \  Décodage  \  Pourquoi automatiser la collecte de ses données énergétiques ?

Pourquoi automatiser la collecte de ses données énergétiques ?

Décodage

Les données énergétiques représentent l’ensemble des données relatives à la consommation d’énergie. Leur analyse est essentielle pour maîtriser ses consommations et ses dépenses. Pour la collecte de ces données énergétiques, il est nécessaire d’automatiser au maximum le processus. On vous explique pourquoi.

Prérequis : Pourquoi collecter ses données énergétiques et lesquelles recueillir en priorité ?

 

Automatiser la collecte de vos données énergétiques vous permet :

  • Gain de temps et fiabilité des données

Collecter et importer soi-même des données énergies en masse suppose de gérer en amont toute une saisie et une vérification des données transmises par un tiers alors que grâce au machine to machine et au monitoring qui vérifient la fiabilité des données, le pourcentage de données incomplètes ou erronées diminue considérablement. C’est donc un gain de temps considérable.

  • Éviter les erreurs de saisie

En collectant automatiquement les données à partir de sources fiables, vous n’avez plus besoin de saisir l’information dans vos outils ou documents Excel. Vous ne risquez donc plus de faire des erreurs de saisie et améliorez la qualité de vos données.

  • Centraliser toutes vos données au sein d’une plateforme unique

Au-delà du gain d’efficacité, cela facilitera l’accès à l’information pour les différentes parties prenantes.

  • Faciliter la compréhension de la consommation énergétique de votre parc

 

Télécharger le livre blanc sur les données énergétiques

  • Économies pécuniaires

La collecte automatique des données permet de gagner du temps et de se focaliser sur des tâches à plus haute valeur ajoutée comme des actions d’économies d’énergie.

  • Enrayer la perte de données

L’historique de vos données énergétiques est essentiel pour mettre en place des analyses profondes et mettre en place des actions d’optimisation. Par exemple, les optimisations de puissances souscrites doivent se faire si la profondeur d’historique de données est suffisante (12 mois glissants). Optimiser certains sites une fois par an mais sans cohérence par rapport à l’historique des données et par rapport au bâtiment en lui-même (travaux de rénovation, changement d’équipements énergivores, éclairage…) ne sert pas à grand-chose, cela pourrait même avoir l’effet inverse et vous coûter davantage. La collecte automatique intégrera alors votre historique de facturation, même si vous changez de fournisseur en année n-1 ou n-2.

  • D’enrayer la non-exploitation des données

La collecte automatisée capitalise sur les données énergies, généralement sur de l’existant non exploité ou dont l’exploitation doit être améliorée. Elle peut être en effet une première action d’efficacité énergétique. La collecte automatique est donc une étape (peut-être l’une des premières) de votre transition numérique et énergétique.

  • Coordonner plus facilement les actions

L’automatisation de la collecte intervient si besoin en parallèle des démarches d’efficacité énergétique existantes. Elle complète et renforce l’efficacité d’éventuelles actions et permet de mesurer les résultats de certaines actions antérieures et d’en prévoir de nouvelles.

Quelles actions mener avec vos données énergétiques ?

  • Garantir une continuité opérationnelle

En cas de changement de fournisseurs ou d’évolution dans vos équipes, vous bénéficiez d’un outil facilement transmissible et d’une collecte qui se poursuit en dépit des changements.

 

Comment automatiser la collecte de vos données énergétiques ?

 

je m’abonne à la newsletter enoptea

Partager cet article

Dans la même catégorie