Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Courbe de charge  \  Pourquoi analyser sa courbe de charge ?

Pourquoi analyser sa courbe de charge ?

Courbe de charge

Qu’est-ce qu’une courbe de charge ?

Lorsque l’on vous parle de courbe de charge dans l’énergie, on évoque simplement le relevé des puissances atteintes de votre compteur par Enedis. Le relevé des puissances atteintes de votre compteur permet d’établir une courbe qui représente votre façon de consommer. Autrement dit, votre « profil de consommation » sur une période donnée. Ces courbes, basées sur mesure temporelle fixe (10 minutes, 1 minute, 1 seconde…) sont une photographie à l’instant T de la puissance électrique que vous consommez. La succession de pics et de creux est un indicateur de la puissance. Elle est soit observée soit prédite.

 

À quoi sert la courbe de charge ?

Les données fournies par la courbe de charge permettent aux entreprises de prendre des décisions importantes sur la gestion de leurs bâtiments.

En effet, la courbe de charge permet aux professionnels de visualiser précisément les périodes de forte consommation et de pouvoir ensuite adapter ou optimiser leurs consommations.

Il est possible aussi de comparer la consommation du bâtiment avec d’autres données externes comme la température. Par exemple, si la courbe de charge n’est pas en adéquation avec les écarts de température extérieurs, cela peut fournir l’information d’une mauvaise isolation du bâtiment.

 

Pourquoi analyser sa courbe de charge ?

Une gestion rigoureuse de la courbe de charge permet d’optimiser sa consommation. Mais elle permet surtout de faire des économies sur vos factures. Le tout sans investissement matériel !

  • Détecter des dérives de consommations et en corriger les écarts
  • Repérer des erreurs de facturations et en demander les remboursements
  • Ajuster votre tarif d’acheminement à votre profil de consommation et faire des économies
  • Calculer précisément les composantes du prix de votre électricité pour négocier au plus juste vos contrats
  • Evaluer rapidement les effacements de consommation effectués et maximiser leur valorisation auprès de la bourse de l’électricité (European Energy Exchange – EEX)
  • Déceler une puissance souscrite non adaptée aux usages des équipements
  • Repérer une mise en route non adaptée à la tranche horo-tarifaire

 

On peut également limiter les pics de consommation ou de mauvaise utilisation de l’énergie avec des gestes simples :

  • Piloter à distance l’éclairage et vos appareils électriques
  • Garantir une bonne isolation des bâtiments
  • Limiter l’énergie réactive avec des batteries de condensateurs

 

Etape suivante : Comment analyser sa courbe de charge ?

 

je m’abonne à la newsletter enoptea

Partager cet article

Dans la même catégorie