Accueil  \  Energy Management  \  Qu’est-ce que l’énergie finale ?

Qu’est-ce que l’énergie finale ?

Energy Management

Selon les différents supports ou textes de loi que l’on consulte, il se peut qu’on ne parle pas de la même énergie. En effet, l’énergie dont il est question dans vos factures d’énergie, dans votre diagnostic de performance énergétique (DPE) ou encore dans la réglementation thermique n’est pas toujours la même ! Selon les cas, il peut s’agir d’énergie primaire, d’énergie secondaire, d’énergie finale ou d’énergie utile. Alors qu’est-ce que l’énergie finale ?

D’où vient l’énergie ?

Pour comprendre ce qu’est l’énergie finale, il faut comprendre d’où vient l’énergie. Avant de parvenir jusqu’à votre bâtiment, l’énergie que vous utilisez passe par de nombreuses étapes. Elle est d’abord produite, par exemple par une centrale nucléaire, solaire ou hydraulique… Elle est ensuite acheminée sur de longues distances, puis distribuée jusqu’à vous, consommateur.

acteurs du marché de l'électricité

Pour mieux comprendre, voici l’exemple de l’électricité.

Qu’est-ce que l’énergie finale ?

On utilise le terme d’énergie finale, ou consommation finale, lorsque l’on considère l’énergie au stade final de la chaîne de transformation de l’énergie, c’est-à-dire au stade de son utilisation par le consommateur final. En d’autres mots, l’énergie finale c’est l’énergie livrée et utilisée par le consommateur. Elle peut prendre la forme de gaz, fioul, bois ou électricité… et tient compte des pertes survenant lors de la production, du transport et de la transformation du combustible.

Dans un circuit court, la quantité d’énergie finale est donc plus proche de celle de l’énergie primaire.

 

Exemple

Prenons l’exemple de l’énergie hydraulique. Dans ce cas précis, la force de l’eau engendrée par le relief et le courant sera considérée comme l’énergie primaire. En rentrant dans une centrale hydraulique, cette eau sera transformée en une électricité transportable. Il s’agit de l’énergie secondaire. Enfin, cette énergie sera transportée et distribuée aux consommateurs. C’est l’énergie finale.

Ce processus s’applique ainsi pour l’ensemble des ressources brutes.

 

Comment convertir l’énergie primaire en énergie finale ?

L’énergie primaire, l’énergie secondaire, l’énergie finale et l’énergie utile sont reliées entre elles par des coefficients de pertes. On parle également de rendements. La conversion entre l’énergie finale et l’énergie primaire est différente selon l’énergie utilisée :

  • Dans le cas de la production d’électricité, le coefficient de conversion est de 2,58. Cela veut dire que pour bénéficier d’1 kWh dans votre bâtiment, il a fallu dépenser 2,58 kWh d’énergie primaire.
  • Pour les autres énergies comme le bois, les énergies renouvelables (EnR), le gaz… le coefficient de conversion est égal à 1. Ainsi, 1 kWh d’énergie primaire suffit à fournir 1 kWh d’énergie finale.

 

A quoi servent ces différentes appellations (énergie primaire, secondaire, finale…) ?

Ces différentes appellations servent à :

  • Estimer la vitesse de consommation des stocks de pétrole, gaz, charbon et uranium.
  • Optimiser l’allocation de ces réserves fossiles.
  • Choisir les équipements les plus performants et avoir un impact moindre sur les ressources primaires.
  • Pour les réglementations.

 

Exemples de réglementations

En effet, les réglementations intègrent aussi ces données :

  • Décret Tertiaire

Le Décret Tertiaire, entré en vigueur le 1er octobre 2019, impose une réduction du niveau des consommations d’énergie finale.

En savoir plus 

  • RT2012

A contrario, les différentes réglementations thermiques imposent des constructions neuves qui limitent la consommation d’énergie primaire. Par exemple, la réglementation thermique 2012, connu sous le nom de RT2012, fixe à 50 kWh par m2 par an de consommation d’énergie primaire.

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER

Partager cet article

Dans la même catégorie