Accueil  \  Optimisations  \  Quelles sont les optimisations possibles pour réduire son budget d’électricité et de gaz ?

Quelles sont les optimisations possibles pour réduire son budget d’électricité et de gaz ?

Optimisations

Pour réduire vos factures d’énergie, plusieurs optimisations sont possibles en électricité comme en gaz.

Les optimisations possibles pour l’électricité et le gaz sont :

Contrat de fourniture d’électricité :

Décomposition du prix de l'électricité

En électricité, vous pouvez ajuster votre puissance souscrite et votre version d’utilisation. Cela vous permettra de diminuer la part de votre tarif d’acheminement (TURPE). Il est d’autant plus intéressant de le faire, puisque la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) est calculée sur la part fixe hors taxe du TURPE. Cette taxe ne dépend donc pas de la quantité d’énergie consommée, mais de la puissance souscrite et de l’option tarifaire du consommateur. Optimiser votre puissance souscrite impacte donc directement votre taux de CTA.

Un autre point à optimiser dans votre contrat d’électricité : la CSPE ou Contribution au Service Public de l’Electricité. Le tarif normal appliqué pour la CSPE est de 22,5 €/MWh. Cependant, certaines entreprises peuvent bénéficier d’une exonération ou d’un taux réduit. Il faut alors remplir plusieurs critères.

Découvrir les critères d’éligibilité

De plus, les entreprises ayant trop payé de CSPE peuvent être remboursées de la différence entre ce qu’elles ont effectivement payé et ce qu’elles auraient dû payer. L’entreprise peut être remboursée jusqu’à 2 ans en arrière, plus l’année en cours.

 

Contrat de fourniture de gaz :

Décomposition du prix du gaz

Tout comme pour l’électricité, la CTA pour le gaz est calculée en fonction de l’acheminement du gaz (transport et distribution) et non de votre consommation. Ces tarifs d’acheminement sont néanmoins variables en fonction du choix d’approvisionnement du fournisseur, mais les différences sont minimes vu la part que représente la CTA dans votre facture de gaz. Le montant de la CTA pour le gaz dépendra donc du fournisseur de gaz choisi.

 

Comme en électricité, vous pouvez bénéficier d’une exonération ou d’un taux réduit de TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel). C’est une bonne nouvelle puisqu’elle a explosé depuis 2015 jusqu’à se stabiliser à 8,45 €/MWh en 2018 puis redescendre légèrement à 8,44 €/MWh en 2021.

Découvrir les critères d’éligibilité

Au même titre que la CSPE, la TICGN est remboursable jusqu’à deux ans en arrière (plus l’année en cours).

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie