PPE

Mise à jour de la PPE : les grandes lignes énergétiques

Emmanuel Macron a dévoilé la feuille de route pour les 10 prochaines années de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) dont nous vous présentions les objectifs dans cet article. Les objectifs sont les mêmes, les chiffres, eux, ont souvent été revus à la baisse. Voilà un résumé des actions énergétiques annoncées.

 

Le gouvernement, selon les mots de François de Rugy, veut « bâtir un nouveau modèle énergétique Français » et cela en se concentrant sur :

  • La lutte contre les dérèglements climatiques, en baissant la consommation d’énergies fossiles ;
  • La réduction de la dépendance au nucléaire pour la production électrique.

1. L’évolution du nucléaire à 50% du mix énergétique

Le plus gros objectif concerne aujourd’hui le nucléaire puisque plusieurs des mesures annoncées découlent de cette première.

  • Aujourd’hui le nucléaire représente toujours 71.6% de l’électricité produite en France.
  • D’ici 2035, ce chiffre devrait être réduit à 50%.

2. Arrêt définitif de Fessenheim d’ici 2020 et fermeture de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035

Les deux réacteurs de Fessenheim devraient être fermé d’ici courant 2020.  Contrairement à ce qui avait été annoncé en début de mandat et pendant la campagne présidentielle, la fermeture des 14 réacteurs nucléaires s’opérera d’ici 2035 et non pas 2025. Le gouvernement argue qu’il serait trop compliqué de réduire la part du nucléaire à 50% du mix énergétique en seulement 7 ans.

 

3. Baisse de la consommation fossile de 35% d’ici 2028

La neutralité carbone d’ici 2050 reste une priorité et pour ce faire  la consommation fossile devrait baisser de 20% par rapport à 2012 d’ici 2023. Le chiffre change peu par rapport aux premières estimations, car il devait normalement être de 22% en 2023. Le gouvernement a par ailleurs réaffirmé son ambition de fermer les centrales électriques à charbon d’ici fin 2022. Pour rappel, ces centrales produisent aujourd’hui 1.8% de l’électricité consommée.

 

4. Développement des ENR

Doublement des capacités installées en termes d’énergie renouvelable électrique d’ici 2028 avec le lancement d’une dizaine d’appels d’offres chaque année. Et en particulier:

  • le parc éolien terrestre qui devra être multiplié par 3
  • le parc photovoltaïque qui devra être multiplié par 5
  • le parc hydroélectrique qui sera renforcé
  • et quatre appels d’offres seront lancées pour développer le parc éolien marin.

5. Objectifs de la PPE en chiffres

objectifs PPE 2018

Si vous désirez en savoir plus, le gouvernement a édité un document très complet sur la PPE et la stratégie climat de la France, vous le trouverez ICI. 

Céline Versavaud

Author Céline Versavaud

More posts by Céline Versavaud