Décodage

En 2017, le fournisseur historique d’électricité a continué à perdre des parts de marché sur les sites professionnels

Depuis 1999, le marché de l’électricité s’est ouvert progressivement à la concurrence. Aujourd’hui en tant que professionnels vous pouvez choisir un fournisseur historique (EDF) ou l’un des fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Ekwateur, Energie d’ici, Vattenfall etc…).  Au 31 Décembre 2017, on comptait en France 5 032 000 sites professionnels, ce qui représente 13,4% des sites en France pour 66% de la consommation finale d’électricité. Voici un état des lieux de la situation en France.

Catégorie des sites non résidentiels selon leur taille

Le marché est divisé en 4 segments, 1 pour les particuliers et 3 pour les professionnels (ou non résidentiels). Ces derniers se décomposent de la façon suivante.

Petits sites non résidentiels

 

Puissance souscrite < à 36 kVA.

Marché de masse des non résidentiels (les professions libérales, les artisans, etc.)

Leur consommation annuelle est en général inférieure à 0,15 GWh.

Sites moyens non résidentiels

 

Puissance souscrite entre 36 et 250 kW.

Ces sites correspondent à des locaux de PME par exemple

Leur consommation annuelle est comprise en général entre 0,15 GWh et 1 GWh

Grands sites non résidentiels

 

Puissance souscrite > à 250 kW.

Grands sites industriels, des hôpitaux, des hypermarchés, de grands immeubles

Leur consommation annuelle supérieure à 1 GWh en général

Nombre de sites par catégorie et consommation finale

Les petits sites sont de loin les plus nombreux mais ne représentent au final que 17% de la consommation d’électricité en France. En revanche, les grands sites industriels sont peu nombreux (0,75% du total)  mais représentent 62% de la consommation.

Evolution des parts de marché

Les clients disposent de deux types de contrats:

  • Les contrats aux Tarifs Réglementés de Vente (TRV, proposés uniquement par des fournisseurs historiques et pour les petits sites)
  • Les contrats en offre de marché, proposés par les fournisseurs historiques et les fournisseurs alternatifs.
synthèse de sites non résidentiels par type de contrats
  • Alors que le nombre de sites gérés par des fournisseurs alternatifs a augmenté de 15,7% en 1 an, ceux des fournisseurs historiques a diminué de 2.8%.  Ceci est dû aux contrats TRV qui ont perdus près de 4.4%.
  • La part de marché des fournisseurs alternatifs augmente donc de 15,5% en passant à 20.1% du total des sites.
synthèse de consommation par site et type de contrats
  • La consommation annuelle a sensiblement diminué de 0,4% ce qui peut être directement attribué aux différentes approches mises en place pour l’efficacité énergétique.
  • Les fournisseurs alternatifs représentent 38,7% de la consommation totale, une légère augmentation de 3,5% par rapport à 2016.

La tendance est similaire pour les particuliers et risque de continuer sur cette lancée. Si vous voulez plus de détails, vous pouvez consulter le site de la Commission de Régulation des Energies et notamment leur observatoire des marchés. Nous vous tiendrons informés à la fin de chaque trimestre pour suivre cette évolution. Cliquez ici pour les chiffres mis à jour au mois d’octobre 2018. 

 

Céline Versavaud

Author Céline Versavaud

More posts by Céline Versavaud