Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Le pétrole atteint les 80 dollars pour la première fois depuis 3 ans

Le pétrole atteint les 80 dollars pour la première fois depuis 3 ans

Actu de l'énergie

Le cours du pétrole continue d’augmenter et atteint 80 dollars pour la première fois depuis 3 ans. On vous explique.

Le baril de pétrole atteint la barre des 80 dollars

Le cours du baril de brent de la mer du Nord, référence européenne, a franchi dans la matinée du mardi 28 septembre 2021, le cap des 80 dollars. Le prix du baril atteint alors son niveau le plus haut depuis octobre 2018, avant de retomber dans la journée.

C’est une progression énorme par rapport au début de l’année 2020, puisque le baril avait plongé à 16 dollars en raison de l’arrêt de l’économie mondiale. Depuis le début de l’année, il progresse tout de même de 54 %.

 

Plusieurs facteurs sont en cause

La principale raison à cette hausse : la reprise économique post-covid qui entraine une hausse de la demande alors que l’offre reste limitée aux Etats-Unis et au sein de l’OPEP+.

En effet, la production américaine subit encore les conséquences de l’ouragan Ida. Les installations pétrolières du golfe du Mexique sont encore loin de leur pleine capacité. Les extractions étaient à la mi-septembre encore 16 % inférieures à leur niveau normal.

L’offre reste limitée également au sein de l’OPEP+. Plusieurs d’entre eux font face à des baisses de leur production supérieures aux directives fixées, principalement en raison de perturbations en Angola, au Nigeria et au Kazakhstan. Dans le pays d’Asie centrale, la situation semble toutefois s’améliorer.

Les tensions sur le marché du gaz favorisent également la consommation de pétrole, notamment en Chine. Les industriels se tournent vers le brut pour produire de l’électricité car le gaz est trop cher ou indisponible.

 

Une hausse qui va probablement continuer

Selon plusieurs experts, le baril de pétrole va atteindre les 90 dollars d’ici la fin de l’année. En effet, les stocks baissent rapidement tandis que la production de l’OPEP et ses alliés sont insuffisantes.

Dans ce contexte, l’OPEP+ s’est réunit lundi 4 septembre pour entériner une nouvelle hausse de production.

Rappelons que depuis début septembre, l’organisation a déjà acté une hausse progressive de la production, avec la mise sur le marché de 400.000 barils supplémentaires tous les mois et ce, jusqu’en septembre 2022.

 

Le pétrole, un des influenceurs des prix du gaz et de l’électricité

Si les marchés de l’énergie sont aussi haussiers en ce moment, c’est parce que le pétrole est un des influenceurs des prix du gaz et de l’électricité.

  • Raison historique: Depuis les années 60, le prix du gaz est indexé sur le prix du pétrole afin de le rendre plus compréhensible et attractif en s’appuyant sur un marché liquide existant. Cette tendance s’estompe peu à peu, le marché du gaz étant devenu mature.
  • L’effet de substitution : Outre cette raison historique, l’influence des prix entre les différentes énergies est due à l’effet de substitution entre les énergies. Quand le prix d’une énergie augmente, une autre moins chère est utilisée par substitution si cela est possible, ce qui fait augmenter son prix à son tour.

 

Partager cet article

Dans la même catégorie