Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Evolution des tarifs réglementés de vente au 1er février 2022

Evolution des tarifs réglementés de vente au 1er février 2022

Actu de l'énergie

Les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) de l’électricité augmenteront de 4% au 1er février 2022. Les TRV du gaz, sont quant à eux, toujours gelés.

Evolution des tarifs règlementés de vente de l’électricité au 1er février 2022

Le 19 janvier dernier, la CRE publiait son contre rendu de l’évolution des TRV de l’électricité. Elle proposait alors une augmentation de :

  • + 44,5 % HT, soit + 57,22 €/MWh HT, pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs résidentiels ;
  • + 44,7 % HT, soit + 59,22 €/MWh HT, pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles.

Cette forte hausse serait le résultat de plusieurs facteurs comme les hausses du prix du gaz ainsi que du prix du CO2 en Europe, ou encore la faible disponibilité du nucléaire en France cet hiver.

Compte tenu de ces informations, le gouvernement a donc décidé de limiter la hausse des TRV de l’électricité à 4% en moyenne au 1er février 2022 pour l’ensemble des consommateurs.

Afin de respecter cette limitation, certaines mesures ont été mises en place comme la baisse de la Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Electricité (TICFE) ou encore l’augmentation du plafond de l’ARENH de 20 TWh. Vous pourrez retrouver toutes les explications de ces mesures dans cet article.

 

Gel des TRV du gaz

En ce qui concerne les TRV du gaz, la CRE estime que sans le « bouclier tarifaire », les tarifs règlementés de vente du gaz auraient subit une augmentation de +22,2% HT, soit 20,7% TTC au 1er février 2022. Le niveau moyen des tarifs réglementés de vente au 1er février 2022, aurait été supérieur de 73,7% % HT, soit 66,5 % TTC par rapport au niveau en vigueur au 1er octobre 2021. Mais grâce au gel de ces derniers, ils resteront identiques à ceux en vigueur au 1er octobre 2021.

TRV du gaz au 1er février 2022
Source : CRE

Il est important de noter que les TRV du gaz seront supprimés le 1er juillet 2023 pour les particuliers et les copropriétés.

Une question se pose donc maintenant, comment cette évolution sur 2023 se déroulera ? Faudra-t-il s’attendre à une hausse inédite des TRV ou au contraire, seront-ils maintenus dans cette optique ?

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie