Accueil  \  Décodage  \  Comment contrôler qu’il n’y a pas d’erreurs sur mes factures d’énergie ?

Comment contrôler qu’il n’y a pas d’erreurs sur mes factures d’énergie ?

Décodage

Dans son rapport annuel, le médiateur national de l’énergie pointe les défaillances des fournisseurs d’électricité et de gaz. En effet, les litiges ont fortement augmenté depuis 2017 jusqu’à atteindre un nombre record en 2019. Ces litiges portaient essentiellement sur la facturation. Leurs nombreuses erreurs poussent les entreprises et les particuliers à effectuer un contrôle accru de leurs factures d’énergie.

Qu’est-ce que le contrôle de facturation ?

Définition : Le contrôle de facturation consiste à vérifier des factures et de repérer d’éventuelles erreurs. Il est particulièrement conseillé de le faire avant la renégociation de ses contrats de fourniture car les conclusions peuvent servir lors de vos appels d’offres.

 

Pourquoi les fournisseurs se trompent-ils ?

Les doubles facturations, les faux dépassements et les erreurs de comptage sont monnaies courantes dans le secteur de l’énergie. Les évolutions fréquentes qu’elles soient tarifaires, fiscales, techniques ou réglementaires font que le processus de facturation des fournisseurs d’énergie est en perpétuelle adaptation et cela peut entraîner quelques erreurs.

Les raisons les plus communes sont un manque de rigueur, une erreur de saisi, un bug informatique ou encore une erreur de calcul. En effet, les factures d’énergie sont complexes, d’autant plus que certaines lignes de coûts sont interdépendantes. Par exemple, la puissance souscrite a un impact sur les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE).

De plus, les entreprises qui n’ont pas de compteur communicant doivent être relevées par un technicien. Une erreur humaine de relève est alors possible ce qui faussera également votre facture.

Pour toutes ces raisons, une erreur est vite arrivée de la part du fournisseur d’énergie. Il faut donc contrôler régulièrement toutes vos factures.

 

Que doit-on contrôler sur une facture d’énergie ?

Pour identifier les erreurs de facturation, vous devez vérifier que :

  • L’ensemble des données qui compose la facture est cohérent (prix du kWh, montant de l’abonnement, puissances souscrites, options tarifaires…)
  • Les montants de consommation sont conformes à ceux enregistrés par le GRD ou à l’index sur votre compteur
  • Vos données réglementaires sont correctement paramétrées par le fournisseur
  • Vos données contractuelles sont correctement appliquées par le fournisseur
  • Si la période de consommation est cohérente par rapport à celle de la facture
  • Recalculer les montants demandés pour vérifier qu’elles correspondent bien à vos consommations, en ajoutant les différentes taxes

 

Attention également au délai de régularisation des fournisseurs. Depuis la loi de transition énergétique, votre fournisseur d’électricité ne peut plus vous demander de le rembourser au-delà d’une période de 14 mois.

Cette limitation ne s’applique cependant pas dans les cas suivants :

  • Si le fournisseur ne peut accéder au compteur
  • Si le consommateur ne transmet pas le relevé de sa consommation, en cas de relance du fournisseur par lettre recommandée avec accusé de réception
  • S’il s’agit d’une fraude.

 

Vous pouvez effectuer votre contrôle de facturation manuellement mais cela peut devenir très chronophage et fastidieux si vous possédez plusieurs sites. De plus, il peut arriver que le temps perdu au contrôle manuel ne compense pas les éventuelles économies détectées. Il y a évidemment le temps de la vérification en lui-même, mais aussi le temps passé à collecter toutes les factures de chaque fluide et de chaque fournisseur, parfois sur plusieurs mois en arrière.

C’est pourquoi, il est nécessaire de réaliser votre contrôle de facturation de manière automatique afin de détecter les erreurs plus facilement, d’échapper aux erreurs humaines et d’être en mesure d’analyser un volume conséquent de données.

 

Comment contrôler les erreurs de ses factures d’énergie rapidement et automatiquement ?

Pour réaliser un contrôle de facturation automatique, il existe des solutions web comme un logiciel de gestion de factures énergétiques.

Il se chargera de collecter vos factures d’électricité et de gaz pour chacun de vos sites puis il dématérialisera ensuite les données issues de vos factures. Il procédera alors automatiquement à un contrôle de celles-ci pour vous indiquer s’il y a ou non, des erreurs de la part des fournisseurs.

En savoir plus

 

Que faire en cas d’erreurs sur mes factures d’énergie ?

Si vous détectez des erreurs, il ne vous reste plus qu’à faire les démarches nécessaires auprès de votre fournisseur d’énergie. Si la réponse ne vous convient pas, vous pourrez ouvrir un litige auprès du Médiateur National de l’Energie.

Pour voir notre article complet à ce sujet, cliquez ici.

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie