Accueil  \  Décodage  \  La collecte automatique des données, comment ça marche techniquement ?

La collecte automatique des données, comment ça marche techniquement ?

Décodage

La collecte automatique des données énergétiques possède de nombreux avantages (détaillés ici). Pour la mettre en place, il est essentiel de se doter d’un logiciel de gestion de données et factures énergétiques. Mais alors, comment cette collecte automatique fonctionne techniquement ?

La collecte automatisée peut se généraliser aujourd’hui car elle résulte, entre autres, de la loi Macron (ordonnances de 2014 et 2015) c’est-à-dire l’obligation de dématérialisation de toutes les factures (pour ce qui est des données fournisseurs). La collecte automatique devient donc une étape essentielle (peut-être l’une des premières) de votre transition numérique et énergétique.

 

Alors comment procède-t-on techniquement pour mettre en place une collecte automatique ?

Pour collecter la donnée automatiquement, il existe plusieurs méthodes.

Il s’agit techniquement soit :

  • D’une passerelle (ou scrappers) vers les espaces clients fournisseurs,
  • D’un connecteur API avec le portail web fournisseur ou gestionnaire réseau ;
  • Ou de serveurs sur lesquels les données et/ou factures PDF sont déposées

Télécharger le livre blanc sur les données énergétiques

Pour les données de facturation si elles sont collectées depuis les espaces clients fournisseurs au format PDF alors elles sont automatiquement dématérialisées pour être exportables de manière exhaustive et exploitables visuellement, si nécessaire avec des indications précises.

Pour les consommations fines, il nous revient d’intégrer l’historique disponible, de déclencher la télé-relève et de rendre exploitables les données techniques, contractuelles, ainsi que les index, les puissances souscrites et atteintes, etc.

 

La coordination et le déploiement de cette mise en place (avec un interlocuteur/référent unique ou de multiples interlocuteurs si organisation par branches/filiales/pôles qui sont autonomes) passent par des signatures en ligne d’autorisation de communication de données à un tiers et par la récupération si nécessaire d’identifiants et de mots de passe des espaces clients fournisseurs, en conformité avec la RGPD.

 

Après avoir collecté, dématérialisé et vérifié vos données énergétiques, vous aurez la possibilité de les exporter vers d’autres bases de données ou ERP.

 

je m’abonne à la newsletter enoptea

 

Ecrit par Caroline Soyez-Petithomme, Business Developer B2B.

Partager cet article

Dans la même catégorie