Réduire son empreinte carbone en tant qu’entreprise en 10 étapes

L’adoption de pratiques durables et la réduction des émissions de gaz à effet de serre ne sont pas seulement des impératifs moraux, mais aussi des choix judicieux sur le plan économique. Dans cet article, nous allons explorer la réduction de l’empreinte carbone en entreprise en 10 étapes.
Marie Gangi

Marie Gangi

Enoptea

Qu’est ce que l’empreinte carbone d’une entreprise ?

L’empreinte carbone d’une entreprise représente la mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par ses activités et opérations commerciales. Cette mesure évalue la quantité totale de gaz à effet de serre, exprimée en équivalent CO2 (eqCO2), libérée dans l’atmosphère en raison des activités de l’entreprise. Les principales sources d’émissions incluent la consommation d’énergie, le transport, la production, la gestion des déchets et d’autres processus.

La réduction de l’empreinte carbone en  tant qu’entreprise en 10 étapes

Un schéma qui recense en 10 étapes la réduction de l'empreinte carbone en entreprise

 

1. Évaluer son empreinte carbone


Pour réussir dans la réduction de votre empreinte carbone en entreprise, commencez par une évaluation complète de votre empreinte carbone actuelle, c’est à dire un bilan carbone. Identifiez les sources principales d’émissions de gaz à effet de serre dans vos opérations, de la consommation d’énergie à la chaîne d’approvisionnement. Pour cela il est nécessaire de collecter vos données de consommation énergétique (par exemple avec un logiciel de management de l’énergie).

 

 

2. Etablir des objectifs

Une fois que vous avez évalué l’empreinte carbone actuelle de votre entreprise, il est temps de fixer des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et limités dans le temps) pour réduire vos émissions de carbone. Ces objectifs favoriseront l’engagement, la responsabilisation et serviront de feuille de route pour orienter vos efforts vers une empreinte carbone plus faible. Voici quelques exemples d’objectifs concrets que vous pourriez envisager, en fonction de votre situation et de vos priorités : réduire de 15 % sa consommation d’énergie d’ici les trois prochaines années, réduire 25 % des émissions liées aux déplacements professionnels…). Pour cela il est nécessaire de collecter vos données de consommation
énergétique avec un logiciel de management de l’énergie.

 

 

3. Encourager une culture d’entreprise durable


Impliquez vos employés dans vos efforts pour réduire l’empreinte carbone. Pour cela vous pouvez par exemple organiser des ateliers de sensibilisation, fournir des ressources pour des pratiques durables et récompenser les initiatives écologiques. Enfin, mesurez les progrès, communiquez régulièrement et reconnaissez les contributions en faveur de la durabilité. En encourageant cette culture, votre entreprise crée une mentalité d’engagement écologique qui se traduit par des actions responsables et une influence positive sur l’environnement.

 

 

4. Appliquer les éco-gestes au quotidien


Ces gestes simples, tels qu’éteindre les lumières, les appareils électroniques, adapter le chauffage et la climatisation, limiter l’utilisation de papier, ont un impact cumulatif significatif. Ils contribuent à minimiser la consommation d’énergie, à limiter la production de déchets et à atténuer les émissions de gaz à effet de serre.

 

 

5. Adopter une utilisation responsable du numérique


Selon l’ADEME, le numérique est responsable de 3,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. En adoptant une utilisation responsable du numérique, une entreprise peut significativement réduire son empreinte carbone. En favorisant des pratiques telles que : vider régulièrement sa boite mail, privilégier le mode économie d’énergie, supprimer régulièrement les cookies…

 

 

6. Favoriser la mobilité durable


La mobilité durable vise à encourager des modes de déplacement plus respectueux de l’environnement et à réduire la dépendance aux véhicules à combustion interne. Quelques exemple d’actions en faveur de la mobilité durable dans votre entreprise :

  • Encouragement des Transports en Commun et du Covoiturage : Incitez vos employés à opter pour les transports en commun ou à partager des trajets en covoiturage. Offrez des avantages tels que des abonnements aux transports publics ou des incitations financières pour promouvoir ces alternatives plus écologiques.

  • Télétravail et Flexibilité : Favorisez le télétravail et les horaires flexibles pour réduire les déplacements professionnels. Selon l’ADEME, le recours au télétravail engendre une réduction de 69 % des déplacements et une diminution de 271 kg eqCO2 par an pour chaque journée de télétravail hebdomadaire. De plus, l’adoption du télétravail sur 3 jours par semaine pourrait entraîner une baisse de 58 % des émissions de particules fines issues de ces trajets.

  • Promotion des modes doux : Encouragez la marche, le vélo ou d’autres modes douxde transport pour les trajets de courte distance. Mettez en place des infrastructures de stationnement pour vélos et des vestiaires pour encourager ces options.

 

 

7. Adopter une gestion durable des déchets


Mettez en place un système de gestion des déchets qui encourage le recyclage, la réutilisation et la réduction des déchets. Minimisez l’utilisation de plastiques à usage unique et privilégiez les matériaux durables. Mettez en place un système de tri sélectif pour encourager le recyclage des matériaux recyclables tels que le papier, le carton, le plastique et le verre. Assurez-vous que les conteneurs de tri sont bien identifiés et facilement accessibles.

 

 

8. Améliorer l’efficacité énergétique


Investissez dans des équipements économes et des pratiques visant à réduire votre consommation d’énergie. Pour cela vous pouvez utiliser des ampoules LED, optimiser les systèmes de chauffage et de refroidissement, et sensibiliser les salariés (encourager à éteindre les appareils non utilisés, éteindre la lumière quand ils quittent la pièce…). Surveillez et détectez de potentielles anomalies sur la consommation énergétique de votre bâtiment avec la Gestion Technique des Bâtiments (GTB), qui est obligatoire dans le cadre du décret BACS.

 

 

9. Opter pour des approvisionnements responsables


Sélectionnez des fournisseurs qui partagent vos valeurs en matière de durabilité. Choisissez des produits et des matériaux issus de sources responsables et éthiques. En faisant le choix de privilégier des approvisionnements responsables, votre entreprise se positionne en tant qu’agent du changement dans la promotion de pratiques durables.

 

 

10. Choisir une énergie verte


Opter si possible pour une source d’énergie renouvelable, telle que l’énergie solaire, éolienne, hydraulique ou géothermique, contribue directement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre et à la transition vers une énergie plus propre et durable. Il est possible de choisir une énergie verte afin de réduire l’empreinte carbone de votre entreprise.

La réduction de l’empreinte carbone en entreprise est une étape essentielle pour contribuer à la lutte contre le changement climatique. En suivant ces dix étapes, votre entreprise peut jouer un rôle significatif dans la création d’un avenir plus durable et responsable. La transition vers des pratiques plus écologiques non seulement améliore l’image de votre entreprise, mais contribue également à réduire ses coûts énergétiques.

Si vous êtes intéressés par notre accompagnement,
contactez un de nos experts en cliquant ici.

Partager :
Publié le 09/10/2023

S'abonner à la newsletter Enoptea