Accueil  \  Smart Grids  \  Smart Grids… De quoi parle-t-on ?

Smart Grids… De quoi parle-t-on ?

Smart Grids

Les Smart Grids, ou réseaux électriques intelligents, est un « réseau de distribution d’électricité qui favorise la circulation d’informations entre les fournisseurs et les consommateurs afin d’ajuster le flux d’électricité en temps réel et permettre une gestion plus efficace du réseau électrique. » 1

 

Explications

Face à des modes de consommation de plus en plus énergivores, le développement de nos systèmes électriques actuels devient nécessaire.

Jusqu’à aujourd’hui, l’électricité circulait uniquement dans un sens, des fournisseurs jusqu’aux consommateurs.

A l’inverse, les smart grids rendent le réseau bidirectionnel en faisant remonter les consommations des clients vers les fournisseurs. Cela permet d’ajuster en temps réel la production en fonction de la consommation et de redistribuer le surplus. Les réseaux sont ainsi sécurisés, et les risques de black-out évités. Ceci est particulièrement intéressant en matière d’énergies renouvelables puisqu’elles fonctionnent souvent par intermittence (panneaux solaires) et de façon imprévisible (éoliennes).

Le client peut également gérer sa consommation en direct et ainsi, réaliser des économies d’énergie.

 

Comment ça marche ?

Comment fonctionne les smart grids ?
Fonctionnement des Smart Grids
Source : CRE

 

Les smart grids fonctionnent essentiellement grâce à deux facteurs :

  • Les nouveaux compteurs électriques qui communiquent grâce aux NTIC (Nouvelles technologies de l’Information et de la Consommation) pour assurer la remontée des informations du consommateur vers les gestionnaires de réseaux
  • Le stockage énergétique afin de réinjecter de l’électricité dans le réseau pendant les pics de consommation

 

IssyGrid, quartier intelligent de la ville d’Issy-les-Moulineaux

 

C’est en 2012, qu’une ville du 92 développe notre premier smart grid français !

L’objectif de construire une ville connectée est de réaliser des économies et de réduire l’empreinte carbone de tous les acteurs du quartier : logements, commerces et entreprises.

Tous les bâtiments disposent de capteurs permettant d’adapter leur consommation d’énergie à la présence ou non des occupants et ainsi, de l’optimiser. En plus d’être intelligents, certains d’entre eux produisent leur propre énergie ! Ils sont équipés de panneaux solaires et de deux systèmes de stockage permettant de réinjecter de l’électricité dans le réseau lors des pics de consommation.

De plus, les logements sont équipés de compteurs communicants , permettant aux habitants de suivre et de réguler leur consommation en temps réel via la plateforme en ligne du fournisseur.

Ils peuvent également être informés 6 heures à l’avance de la production d’électricité verte du quartier, ce qui leur permet d’ajuster leur consommation si la production est plus forte.

L’éclairage public est aussi connecté ! Une cinquantaine de lampadaires sont équipés de détecteurs de présence et modulent ainsi l’éclairage en fonction de la circulation, de l’heure et des saisons.

 

Aujourd’hui, IssyGrid c’est :

  • 2 000 logements connectés
  • 5 000 habitants
  • 160 000 m² de bureaux
  • 10 000 employés
  • Une partie de l’éclairage urbain

Et la municipalité compte bien étendre encore l’expérimentation ; d’autres bâtiments doivent rejoindre le réseau, mais aussi la gare RER Issy-Val-de-Seine.

 

Source :

1. Wikipédia

Je m’abonne à la newsletter Enoptea

Partager cet article