Accueil  \  Décodage  \  Quels sont les acteurs du marché du gaz en France ?

Quels sont les acteurs du marché du gaz en France ?

Décodage
Les acteurs du marché du gaz

Contrairement au marché de l’électricité, le marché du gaz naturel comporte 5 acteurs majeurs : les producteurs, les opérateurs de stockage, les transporteurs, les distributeurs et les fournisseurs.

Le gaz naturel en quelques points

  • Le gaz naturel est issu de la transformation naturelle de matières organiques, végétales ou animales
  • Il se trouve dans certaines roches poreuses et est extrait par forage
  • C’est un processus qui nécessite plusieurs millions d’années
  • Il contient différentes molécules, principalement du méthane (entre 81 et 97%)
  • Le gaz naturel est inodore, on lui ajoute alors une molécule odorante (le mercaptan) dès son entrée sur le territoire français pour le rendre facilement identifiable pour des raisons de sécurité
  • En 2017, c’est la troisième source d’énergie primaire utilisée dans le monde

 

Production :

Les producteurs de gaz naturel exploitent des gisements souterrains. Il est extrait des sous-sols à l’aide de puits, comme pour le pétrole. Il peut s’agir de puits terrestres ou de puits marins.

La France qui ne dispose pas de ressources significatives en gaz naturel, importe la quasi-totalité de sa consommation (principalement de Norvège).

Seul le biométhane, un gaz produit à partir de déchets organiques (déchets verts, ordures ménagères, déchets agricoles, déchets agroalimentaires ou encore déchets industriels) est directement produit en France. Ce gaz a les mêmes propriétés que le gaz naturel et peut donc être utilisé comme carburant ou combustible. Il ne représente cependant aujourd’hui qu’une faible part du gaz consommé en France.

 

Import du gaz :

Après son extraction, le gaz naturel doit être transporté parfois sur des milliers de kilomètres. Il peut être acheminé par deux moyens :

  • Des bateaux appelés méthaniers.

Le gaz est dans ce cas refroidi à -160°C afin d’être liquéfié. A son arrivée, le gaz est déchargé dans des terminaux méthaniers où il est regazéifié avant d’être envoyé dans le réseau.

  • Des gazoducs.

Ce sont des tuyaux enfouis à environ un mètre de profondeur. Le gaz est dans ce cas comprimé à haute pression. Il se déplace à une vitesse de 30 km/h, parfois sur des milliers de kilomètres.

 

Stockage :

 

Lorsque le gaz naturel arrive sur le territoire français, on lui injecte une molécule odorante afin de le détecter plus facilement en cas de fuites ou d’émanations accidentelles.

Il est ensuite acheminé jusqu’aux réseaux de distribution ou aux sites de stockage.

Une partie du gaz importé est en effet stockée dans des sites « aériens » ou des cavités souterraines. Cela permet d’assurer un approvisionnement constant, en toutes saisons, même en cas de baisse de l’approvisionnement.

 

Transport :

 

Le transport du gaz consiste à l’acheminer sous haute pression depuis les points d’entrées frontières ou depuis les points d’arrivés méthaniers jusqu’à l’entrée des villes et des communes.

Le réseau de transport du gaz est souvent comparé à une autoroute car il est constitué de grands axes. Les réseaux de distribution sont quant à eux, comparés à des routes départementales, composés d’axes plus courts, effectuant les derniers kilomètres afin d’acheminer le gaz directement chez le consommateur.

Le réseau de transport est géré par GRTgaz et Teréga pour le quart sud-ouest.

 

Distribution :

 

 

Le gestionnaire de réseau de distribution conduit le gaz de l’entrée des villes et communes jusqu’au consommateur final.

 

Fourniture :

 

Les fournisseurs vendent « au détail » aux consommateurs le gaz qu’ils ont acheté aux producteurs sur les marchés de gros.

Ils sont responsables de la commercialisation, de la facturation et de la relation clientèle.

 

je m’abonne à la newsletter enoptea

Partager cet article

Dans la même catégorie

19.05.20 Décodage

Décret Tertiaire : les méthodes de calcul

La semaine dernière, nous vous annoncions que l’arrêté qui définit les conditions de mise en œuvre du décret sur la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires était paru. Voici les méthodes de ca...