Nouveau TURPE 5 annoncé pour août !

Le nouveau Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE 5) entrera en vigueur au 1er août 2017 et s’appliquera durant 4 ans. L’objectif de cette révision de tarif est d’ajuster la rémunération de l’acheminement de l’électricité entre les installations de production et les consommateurs finaux.

Le TURPE 5 a également été élaboré pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, de la transformation numérique ainsi que de la gestion des données. Le but est de préparer l’avenir en donnant à ENEDIS et RTE tous les moyens nécessaires pour répondre à ces enjeux.

TURPE 5 : Quels enjeux ?

Cette réforme, actée par la CRE (Commission de la Régulation de l’Energie), prévoit une augmentation moyenne du tarif de 2,71%. Cette hausse a 2 objectifs principaux :

  • Encourager les utilisateurs à adapter leur consommation en creusant l’écart entre les heures pleines et les heures creuses
  • S’adapter à l’autoconsommation et au développement de moyens de production d’électricité décentralisée.

Quels changements apporte le TURPE 5 par rapport au TURPE 4 ?

Pour l’ensemble des tarifs, il sera désormais possible de choisir sa puissance souscrite par pas de 1 kVA, grâce aux nouveaux compteurs connectés. Une nouveauté par rapport au TURPE 4 !

Pour les clients tarif vert (HTA)

Le TURPE 5 sera en baisse de 0,64% par rapport à l’ancien tarif. Les clients concernés par le tarif vert auront désormais le choix entre 4 tarifs selon la durée d’utilisation (longue ou courte) et la caractéristique de pointe (fixe ou mobile). Pour les quatre options tarifaires, il y aura 5 plages temporelles (Pointe, Hiver, Eté, Heures pleines, Heures creuses). Quant à l’option sans différenciation temporelle (SDT) et le tarif à huit classes (HTA8), ils disparaissent.

  • Choisir une longue utilisation avec la part fixe élevée et la part variable faible est adapté pour des profils qui consomment principalement à leur puissance souscrite.
  • Choisir une courte utilisation est adapté pour les profils qui consomment principalement en-dessous de leur puissance souscrite mais l’atteignent par pics.

Concernant la pointe mobile, son prix est plus élevé 15 jours dans l’année, en échange de prix bas le reste du temps. Ces jours au tarif supérieur sont annoncés la veille par le gestionnaire du réseau. Ce tarif est donc adapté à des profils d’utilisateurs qui peuvent rapidement adapter leur consommation. Cette mesure permet de soulager le réseau grâce au mécanisme de capacité dont les jours concordent.

Pour les clients au tarif jaune (BT > 36kVA)

Le TURPE 5 connaîtra une augmentation moyenne de 1,37%. Les clients concernés par le tarif jaune auront le choix entre deux tarifs proposant 4 plages temporelles ainsi que la durée d’utilisation (courte ou longue). La plage temporelle pointe disparaît donc pour l’option longue utilisation. D’autre part, les deux tarifs présenteront la possibilité d’avoir un ou plusieurs dénivelés de puissance.

Pour les clients au tarif Bleu (BT 36kVA)

Les clients en basse tension avec une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA, les options tarifaires se voient diversifiées. Aux options existantes s’ajoute la possibilité d’avoir 4 plages temporelles, différenciant les saisons en plus des heures pleines et heures creuses. Ce tarif à 4 plages temporelles sera disponible en courte et moyenne utilisation.

Pour ces sites, le TURPE 5 devrait impliquer en moyenne une hausse de 3,94 %.

Jusqu’au 30 novembre 2017, les clients auront la possibilité de modifier leur option de tarif. Si rien n’est fait d’ici là, le tarif qui semble le plus avantageux pour le client sera appliqué.

Lucie Lagrange

Author Lucie Lagrange

More posts by Lucie Lagrange