Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Le russe Gazprom réduit encore ses livraisons de gaz à Engie

Le russe Gazprom réduit encore ses livraisons de gaz à Engie

Actu de l'énergie

Le russe Gazprom réduit encore ses livraisons de gaz à Engie

Engie a annoncé aujourd’hui avoir été informé par le fournisseur russe, Gazprom, d’une nouvelle réduction de ses livraisons de gaz. Cette décision fait suite à un désaccord sur l’application de contrats. Engie affirme cependant avoir anticipé et déjà sécurisé « les volumes nécessaires pour assurer l’approvisionnement de ses clients ».

 

Des livraisons de gaz déjà réduites 

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Gazprom avait déjà drastiquement réduit ses livraisons de gaz. En effet, les livraisons de gaz avaient été réduites à seulement 1,5 TWh par mois alors que les approvisionnements totaux annuels d’Engie en Europe sont supérieurs à 400 TWh. Fin juillet, le groupe français avait indiqué que le gaz russe représentait environ 4 % de ses approvisionnements. La possibilité d’un arrêt total des livraisons de gaz russe était donc envisagée depuis plusieurs semaines.

 

Des réserves de gaz pleines à plus de 90 %

Les autorités affirment toutefois que les stocks de gaz seront complètement remplis au 1er novembre 2022. En effet, les réserves de gaz françaises étaient à 90,06% de leurs capacités le jeudi 25 août.

Dans le détail, les stocks de Teréga, l’un des deux gestionnaires du réseau de transport de gaz en France, étaient à 91,21 % de leurs capacités, quand ceux de Storengy, filiale d’Engie en étaient à 89,67 %, selon le site de l’AGSI. Les opérateurs ont d’habitude pour obligation de remplir ces réserves à seulement 85 % au 1er novembre.

 

Un conseil de défense dédié à l’énergie le 2 septembre 2022

Dans ce contexte inflationniste, le président de la République tiendra un conseil de défense à l’Élysée en fin de semaine sur l’approvisionnement en gaz et en électricité, en vue de l’hiver prochain. L’objectif est de faire le point sur la situation ainsi que sur les scénarios envisagés pour éviter le risque de coupure de courant.

 

[Mise à jour : 31/08/2022]

Gazprom a annoncé un arrêt total des livraisons de gaz à partir du 1er septembre et « jusqu’à la réception intégrale des sommes financières dues » par Engie.

 

 

Partager cet article

Dans la même catégorie