Accueil  \  Décodage  \  Evolution des parts de marché du gaz pour les sites professionnels en 2017

Evolution des parts de marché du gaz pour les sites professionnels en 2017

Décodage

Depuis août 2000, le marché du gaz s’est ouvert progressivement à la concurrence. Aujourd’hui en tant que professionnels vous pouvez choisir un fournisseur historique (Engie) ou l’un des fournisseurs alternatifs (Endesa, Gas natural Fenosa, Antargaz etc…).  Au 31 Décembre 2017, on comptait en France 662 000 sites  professionnels, ce qui représente 5.8% des sites en France pour 75% de la consommation finale de gaz naturel. Voici un état des lieux de la situation en France.

 

Typlogie des sites non résidentiels selon leur taille

 

Le marché est divisé en 3 segments, 1 pour les particuliers et 2 pour les professionnels (ou non résidentiels). Ces derniers se décomposent de la façon suivante.

 

Sites Non Résidentiels Transport

Grands sites industriels raccordés au réseau de transport

 

Sites Non Résidentiels Distribution 

Grands sites industriels raccordés au réseau de distribution

 

Nombre de sites par catégorie et consommation finale

 

Les sites raccordés au réseau de distribution constituent la quasi totalité des sites non professionnels, mais ne représentent que 17% de la consommation d’électricité en France. En revanche, les grands sites industriels sont peu nombreux (0,01% du total)  mais représentent 48% de la consommation.

 

Evolution des parts de marché

Les clients disposent de deux types de contrats:

  • Les contrats aux Tarifs Réglementés de Vente (TRV, proposés uniquement par des fournisseurs historiques)
  • Les contrats en offre de marché, proposés par les fournisseurs historiques et les fournisseurs alternatifs.
  • Alors que le nombre de sites gérés par des fournisseurs alternatifs a augmenté de 5.4% en 1 an, ceux des fournisseurs historiques a diminué de 4.4%.  Ceci est dû aux contrats TRV qui ont perdus près de 8.9%.
  • La part de marché des fournisseurs alternatifs augmente donc de 5.6% en passant à 41.3% du total des sites.
  • Les fournisseurs alternatifs représentent 67.1% de la consommation totale, une légère augmentation de 0.3% par rapport à 2016.
  • Les TRV perdent 9.1% en 1 an.

 

La tendance est similaire pour les particuliers et risque de continuer sur cette lancée. Si vous voulez plus de détails, vous pouvez consulter le site de la Commission de Régulation des Energies et notamment leur observatoire des marchés. Nous vous tiendrons informés à la fin de chaque trimestre pour suivre cette évolution.

 

Je m’abonne à la Newsletter

Partager cet article

Dans la même catégorie

10.10.19 Décodage

Contexte du marché de l’énergie en 2018

Après un recul pendant le premier trimestre, l’année 2018 s’est caractérisée, dans la continuité de l’année 2017, par une progression forte et régulière des cours des matières premières. Un renverseme...