Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Evolution des TRV de gaz au 1er juillet 2021

Evolution des TRV de gaz au 1er juillet 2021

Actu de l'énergie

La CRE publie un avis favorable au projet d’arrêté tarifaire de vente de gaz naturel (TRV) d’Engie. Les TRV de gaz augmenteront de 9,96 % HT au 1er juillet 2021.

Pourquoi les TRV de gaz sont-ils en hausse au 1er juillet 2021 ?

Cette forte hausse est due principalement (pour 7,8%) à la hausse des prix du gaz sur le marché mondial liée à la reprise économique, sachant que 99% du gaz consommé en France est importé. Elle est due en outre pour plus de 2% à la participation du gaz en faveur de la transition énergétique (dispositif des CEE).

LES PRINCIPAUX INFLUENCEURS DES PRIX DU GAZ 

 

Analyse et contexte

Le 27 mai dernier, la CRE a transmis à la ministre de la transition écologique et au ministre de l’économie, son analyse détaillée de l’ensemble des coûts d’Engie en 2021. Elle a examiné les coûts d’approvisionnement et hors approvisionnement réalisés en 2020 et les coûts prévisionnels sur la période tarifaire allant du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022. A l’issue de ce rapport de la CRE, le gouvernement a saisi la CRE d’un projet d’arrêté tarifaire.

 

Coûts d’approvisionnement en gaz

Dans le prolongement de la tendance observée les mois précédents, les prix du gaz sur le marché mondial augmentent très fortement en juillet, ce qui est dû à :

  • une demande élevée en Asie, en Europe et en Amérique du Sud liée à la reprise de l’économie mondiale ;
  • la hausse du prix des quotas d’émission de CO2 en Europe, qui fait augmenter la consommation de gaz pour la production d’électricité au détriment du charbon ;
  • des opérations de maintenance en mer du Nord, qui entraînent une réduction des importations de gaz norvégien en Europe ;
  • le bas niveau des stockages européens, qui ont été fortement sollicités cet hiver et dont le remplissage a été lent au printemps à cause des températures en-dessous des normes saisonnières.

Au total, l’augmentation des coûts d’approvisionnement a un impact d’en moyenne +7,80 % sur les TRV HT entre le 1er juin et le 1er juillet 2021. C’est la situation mondiale qui est donc la cause première de cette augmentation.

 

Coûts hors approvisionnement

La CRE constate que la méthodologie d’évaluation des coûts hors approvisionnement contribue pour +2,16 % à la hausse des TRV HT au 1er juillet 2021.

Le principal poste de cette augmentation provient de la hausse du coût des certificats d’économie d’énergie (CEE), induite par :

  • l’augmentation du niveau global des obligations des CEE classiques et précarité avec l’entrée en vigueur de la 5e période CEE au 1er janvier 2022 ;
  • le transfert vers le gaz d’une partie des obligations CEE qui pesaient précédemment sur l’électricité.

Au total, les CEE contribuent à la hausse des TRV à hauteur de +2,32 %. Cette augmentation est partiellement compensée par la baisse des coûts commerciaux hors CEE (coûts de relations clientèle, de systèmes d’information, etc.). Au total, les coûts commerciaux contribuent à la hausse des TRV pour +1,66 %. Les coûts d’infrastructure (transport, distribution, stockage) contribuent à la hausse des TRV pour + 0,50%.

 

Au 1er juillet 2021, les TRV d’Engie augmentent donc de 9,96% par rapport au barème applicable depuis le 1er juin 2021.

 

Cas des ELD 

Par ailleurs, la CRE donne également des avis favorables sur l’évolution des tarifs réglementés de vente de gaz de 22 entreprises locales de distribution (ELD).

Pour les trois plus grosses ELD, les hausses au 1er juillet 2021 sont de :

  • +12,0% pour Gaz de Bordeaux,
  • +8,4% pour ES Energies de Strasbourg,
  • +2,8% pour Gaz et Electricité de Grenoble.

 

Comment ne pas subir cette hausse ?

L’augmentation des tarifs réglementés de gaz touchera environ 3,22 millions de consommateurs (chiffres du 31 mars 2021). Elle impactera aussi les entreprises ayant souscrit un contrat à prix indexés.

Pour éviter une hausse de leur facture, les entreprises peuvent changer de fournisseur de gaz et opter pour une offre de gaz à prix fixe. Votre ne subirez alors pas les hausses de prix et votre budget sera alors assuré. Afin de trouver l’offre de gaz la moins chère, le plus simple demeure de comparer les offres en ligne.

 

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Source : CRE

Partager cet article

Dans la même catégorie