Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Augmentation des tarifs réglementés d’électricité

Augmentation des tarifs réglementés d’électricité

Actu de l'énergie

Dans leur dernière délibération, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) propose aux ministres de l’énergie et de l’économie d’augmenter les tarifs réglementés de vente d’électricité (TRVE) pour rattraper l’écart entre les coûts des fournisseurs et les tarifs en vigueur entre le 1er janvier 2019 et la date d’application de cette proposition.

 

Qu’est-ce que le tarif réglementé d’électricité (TRVE) ?

Le TRVE a été instauré après l’ouverture du marché à la concurrence en 2007. Ce tarif concerne uniquement les personnes qui ont souscrit à un abonnement du fournisseur historique d’électricité. Le prix est fixé par les pouvoirs publics, et plus particulièrement la CRE, après avis du gouvernement.

 

Une augmentation de 5,9 % 

La CRE propose une augmentations de :

  • + 5,9 % TTC pour les tarifs bleus résidentiels et professionnels.
  • + 6,0 % HT pour les tarifs jaunes (s’appliquent exclusivement en Corse et pour les tarifs « bleus + », applicables dans toutes les ZNI à l’exception de la Corse (consommateurs raccordés en BT dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA)
  • + 10,7 % HT pour les tarifs verts (consommateurs raccordés en HTA).

 

Cette évolution est liée à l’augmentation importante des prix sur les marchés de gros de l’énergie et au doublement du prix des garanties de capacité.

Fin janvier, le ministère de la Transition écologique avait indiqué qu’il utiliserait le délai légal de trois mois dont il dispose, soit jusqu’au 1er juin, pour se prononcer sur la proposition de la CRE afin de ne pas peser sur le pouvoir d’achat des ménages pendant l’hiver.

 

Evolution du prix de l'électricité 2019
Synthèse du mouvement tarifaire en métropole continentale décomposé par option tarifaire.

 

[Mise à jour : 11/04/2019]

François de Rugy l’a confirmé sur CNEWS, la hausse préconisée des tarifs réglementés d’électricité aura bel et bien lieu. Elle avait été gelée pendant l’hiver au début de la crise des gilets jaunes. Mais l’hiver se terminant, un augmentation tarifaire s’appliquera « sans doute à la moitié de l’année ».

 

JE M’ABONNE à la newsletter Enoptea

Partager cet article

Dans la même catégorie