Accueil  \  Actu de l'énergie  \  L’attribution des volumes d’ARENH supplémentaires validée

L’attribution des volumes d’ARENH supplémentaires validée

Actu de l'énergie

On vous parlait il y a quelques jours de l‘attribution des volumes d’ARENH supplémentaires qui aurait pu être finalement bloquée puisque le 11 février dernier, le CSE annonçait être en défaveur de cette décision. (Pour retrouver notre article, c’est par ICI)

La Commission de Régulation de l’Energie (ou CRE) a rendu son verdict et l’augmentation aurait bien lieu.

Pourquoi des volumes d’ARENH supplémentaires ont été attribués ?

Pour rappel, l’ARENH (ou Accès Régulé à l’Energie Nucléaire Historique) a été mis en place à partir de 2012 pour permettre aux fournisseurs d’acheter de l’électricité provenant du concurrent EDF. Au tarif préférentiel de 42€ du MWh.

Cependant, un contexte difficile additionné à une demande toujours grandissante (160 TWh demandé en 2021), la CRE s’est montrée très favorable à l’augmentation du seuil de l’ARENH mais aussi de son prix.

Après deux arrêtés et un décret, l’augmentation de 19,5TWh de l’ARENH a été validée par la CRE à compter du 1er avril 2022 jusqu’au 31 décembre de la même année. L’augmentation de son prix a par ailleurs aussi été validée passant donc de 42 €/MWh à 46,2 €/MWh.

 

Mise en application de cette augmentation

Le 16 mars dernier, la CRE annonçait à chaque fournisseur sa part d’ARENH additionnelle.

Pourquoi 19,5 TWh par rapport aux 20 TWh annoncés ? La différence s’explique d’une part par la renonciation de certains fournisseurs à leur droit d’ARENH supplémentaire ; et d’autres parts, l’arrêt de l’activité de certains autres fournisseurs depuis le début de l’année 2022.

 

Les incertitudes de cette augmentation

Premièrement, cette décision représente finalement un manque à gagner important pour EDF puisqu’il voit sa production fortement entamée.

Mais ce n’est pas tout. En effet, les textes ne précisant pas encore les modalités, il existe donc un risque que les consommateurs ne ressentent pas de réelles conséquences à cette relève du plafond. Pour pallier à ces doutes, la CRE à préciser qu’elle sera « vigilante quant à la répercussion financière pour les consommateurs. Cette vigilance sera appuyée par le CSE ayant demandé des garanties aux fournisseurs pour que les gains profitent en priorité aux consommateurs.

 

En résumé, malgré le peu d’informations transmis aux consommateurs à ce jour, l’Attribution des volumes d’ARENH supplémentaires devrait être bénéfique.

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie