Tout savoir sur le tarif bleu

Le tarif Bleu EDF est un tarif réglementé d’électricité décidé par l’Etat, sur recommandation de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Les principaux consommateurs de ce tarif sont les particuliers – c’est en effet le plus répandu en France – ainsi que les professionnels, commerçants, indépendants et les parties communes des copropriétés dont la puissance électrique du compteur est inférieure ou égale à 36 kVA.

Le tarif Bleu est-il fait pour moi ?

  • Le tarif Bleu est destiné aux particuliers et aux professionnels qui consomment faiblement (puissance souscrite inférieur ou égale à 36 kVA)
  • Le tarif Jaune s’appliquait aux entreprises dont la puissance souscrite était comprise entre 42 et 240 kVA
  • Le tarif Vert concernait les grandes entreprises (industriels, grands tertiaire…) dont la puissance dépasse 250 kVA

Les tarifs Jaune et Vert réglementés ont disparu depuis le 1er janvier 2015 sur décision de l’Union Européenne qui souhaitait libéraliser le marché de l’énergie français.

Que comprends le tarif Bleu EDF ?

  1. La part fixe 

C’est l’abonnement qui dépend de votre puissance souscrite

  1. La part variable :

Elle est calculée en multipliant le prix du kWh avec votre consommation d’électricité

Le prix du kWh varie selon 2 critères :

  • La version d’utilisation : dépends du temps d’utilisation de votre puissance souscrite. Plus l’utilisation est longue, plus l’abonnement augmente et le prix du KWH diminue et inversement.
    • Courte Utilisation (CU) : Utilisation de plus de 2000h par an de la puissance souscrite
    • Moyenne Utilisations (MU) : Utilisation de plus de 2000h par an de votre puissance souscrite.
  • Les options de comptage :
    • L’option Base: le kWh reste au même prix, peu importe le jour ou l’heure
    • L’option Heures Creuses: le prix du kWh baisse 8 heures par jour (principalement la nuit) et est plus cher les 16 heures suivantes
    • L’option Tempo: Elle ne peut plus être souscrit, elle incitait le client à diminuer sa consommation d’électricité lors des périodes de pic de consommation. 22 jours rouge avec un prix du kWh très élevé, 43 jours blanc moyennement cher et le reste de l’année à un prix compétitif
  1. Les taxes et contributions

CSPE, CTA, et taxes locales

Comment choisir la bonne option de comptage ?

Choisir l’option de son tarif Bleu revient à se demander quels sont mes besoins :

  • L’option Base est conseillée pour les utilisateurs qui ne chauffent pas leur habitation à l’électricité ni ne possèdent un chauffe-eau électrique.
  • L’option Heures Creuses convient aux consommateurs disposant d’un chauffe-eau électrique.

Et aujourd’hui que va devenir le tarif Bleu ?

Au 1er Aout 2017 le TURPE 5 (Tarif d’acheminement d’Enedis) fait son apparition et il va totalement modifier les différentes options de comptage. Ce changement va permettre à Enedis de mieux dimensionner les besoins du réseau en électricité. On pourra choisir jusqu’4 tranches horaires et trois versions d’utilisation !

Le tarif Bleu s’appelle aussi C5 (classification Enedis, ex ERDF) ou « BT inf 36 » – Basse Tension avec une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVa.

Avec la libéralisation des marchés de l’électricité, le tarif bleu est encore réglementé mais on peut également choisir une offre à prix de marché proposées par de nombreux fournisseurs d’électricité.

Comment obtenir la meilleure offre pour mon tarif BLEU ?

Avec l’arrivée du TURPE 5 il vous faudra faire attention à trois points :

  • L’option de comptage
  • La version d’utilisation
  • Le contrat de fourniture le plus compétitif : soit une offre EDF, soit vous tournez vers la concurrence.

Plusieurs fournisseurs d’énergie proposent des tarifs plus compétitifs. Pour les connaître et comparer votre contrat gratuitement, contactez-nous !

Obtenez dès maintenant un audit gratuit de votre consommation et renégociez votre contrat!

Lucie Lagrange

Author Lucie Lagrange

More posts by Lucie Lagrange