Tout savoir sur le tarif jaune !

Le tarif Jaune était un tarif réglementé d’électricité décidé par l’Etat.  Il a disparu depuis le 1er janvier 2016 sur décision de l’Union Européenne de libéraliser le marché de l’électricité. Le seul tarif réglementé EDF encore effectif est le tarif Bleu. Il est principalement destiné aux particuliers et aux professionnels qui consomment faiblement (<36 KVA).

Ce tarif s’applique aux entreprises dont la puissance souscrite est comprise entre 42 et 240 kVA. Fixé par l’état sur recommandation de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), le tarif Jaune servait à couvrir les frais de production, de transport et de commercialisation du réseau.

Que comprenait le tarif jaune EDF ?

1. La part fixe

C’est l’abonnement qui dépend de la puissance souscrite

2. La part variable

Elle est calculée en multipliant le prix du kWh avec sa consommation d’électricité et les éventuels dépassements de puissance souscrite. Le prix du kwh varie selon 2 critères :

– La version d’utilisation :

Elle dépend du temps d’utilisation de votre puissance souscrite. Plus l’utilisation est longue, plus l’abonnement augmente et le prix du KWH diminue et inversement.

  • Utilisations Moyennes (UM) : Utilisation de plus de 2000 heures par an de la puissance souscrite, la même tout au long de l’année
  • Utilisations Longues (UL) : Utilisation de plus de 2000 heures par an de leur puissance maximale souscrite. Il est alors possible de souscrire à deux puissances différentes : un seuil bas (en pointe et heures pleines d’hiver), et un plus élevé (pour le reste de l’année)

– Les options de comptage :

  • L’option Base : un tarif heures pleines/heures creuses qui s’applique à l’année, divisée entre une période « été » et une période « hiver » : Pointe, HPH, HCH HPE, HCE
  • L’option EJP (Effacement Jour de Pointe) : 22 jours dans l’hiver pour inciter le client à diminuer sa consommation d’électricité lors des périodes de pic de consommation afin d’équilibrer l’offre et la demande sur le réseau. Le prix du kWh est alors très élevé en période de pointe mais est très avantageux en période « hors pointe »

L’option EJP était préconisée aux entreprises, petits commerces, supermarchés ayant la capacité de baisser ou supprimer leur consommation électrique pendant les 22 jours de pointe hivernale.

3. Les taxes et contributions

CSPE, CTA, et taxes locales

Et aujourd’hui qu’est devenu le tarif Jaune EDF ?

Avec la libéralisation des marchés de l’électricité, les tarifs réglementés jaunes ont disparu au 31 décembre 2015. Tous les clients professionnels de ces tarifs réglementés ont dû choisir une offre à prix de marché proposées par de nombreux fournisseurs d’électricité.

On l’appelle aujourd’hui C4 (classification Enedis, ex ERDF) ou « BT sup 36 » – Basse Tension avec une puissance souscrite supérieure à 36 kVa.

Comment est décomposé le tarif Jaune aujourd’hui ?

1. L’acheminement de votre électricité ou TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité)

  • Il est facturé par ENEDIS (ex ERDF) majoritairement via les fournisseurs
  • Il représente en moyenne 30% de votre facture d’électricité et il sert à couvrir les coûts liés aux réseaux d’électricité
  • Il n’est pas négociable mais peut être optimisé
  • Il varie en fonction de la puissance souscrite, de la version d’utilisation choisie et de la flexibilité à ne plus consommer pendant les périodes de pic de consommation hivernale

2. La fourniture d’énergie

  • Elle est facturée par les fournisseurs
  • Elle représente en moyenne 40% de votre facture d’électricité
  • Elle est négociable
  • Elle varie en fonction de sa façon de consommer, des marchés (bourse de l’électricité) et de la marge du fournisseur

3. Les taxes

  • Elles sont facturées par l’état via les fournisseurs
  • Quel que soit votre fournisseur, leurs montants restent les mêmes
  • Elles ne sont pas négociables mais peuvent être optimisées
  • Elles varient selon les évolutions réglementaires de l’état

Comment obtenir la meilleure offre pour mon ancien tarif jaune ?

Si vous avez une puissance souscrite supérieur à 36 kVA, vous devez désormais souscrire à une offre de marché. Pour cela, vous pouvez soit continuer à souscrire à une offre EDF, soit vous tourner vers la concurrence.

Plusieurs fournisseurs d’énergie proposent des tarifs plus compétitifs. Pour les connaître et comparer votre contrat gratuitement, contactez-nous !

Nous pouvons vous aider à optimiser vos factures et renégocier votre contrat en vous offrant un audit gratuit.

Lucie Lagrange

Author Lucie Lagrange

More posts by Lucie Lagrange