Accueil  \  Décodage  \  Qu’est-ce qu’une heatmap et comment s’applique-t-elle à l’énergie ?

Qu’est-ce qu’une heatmap et comment s’applique-t-elle à l’énergie ?

Décodage

Une heatmap, ou carte de chaleur, est un outil puissant pour représenter graphiquement des données. Elle s’utilise dans plusieurs domaines, notamment celui de l’énergie.

Qu’est-ce qu’une heatmap ?

Une heatmap, ou carte de chaleur, est une représentation graphique de données. Elle fonctionne sur le principe d’un nuancier de couleurs allant généralement du bleu au rouge. Ce procédé permet de donner à des données un aspect visuel plus facile à comprendre et à interpréter qu’un tableau Excel.

Cet outil permet généralement d’analyser des comportements et s’applique à plusieurs domaines :

  • La météo,
  • Pour analyser le comportement des internautes sur le web,
  • Pour représenter des données relatives à l’énergie,

 

Comment lire une heatmap ?

Une heatmap se présente sous la forme de carreaux colorés. Plus la teinte rouge est foncée, plus la consommation énergétique est importante. Sur l’axe des ordonnées, on peut retrouver les jours de la semaine alors que sur l’axe des abscisses, il y a les heures. On remarque ici que chaque carreau correspond à un jour et une heure.

 

Voici deux exemples de heatmaps des consommations électriques : A noter que l’ensemble des illustrations ont été fournies par le logiciel E-Management d’Enoptea, une solution française qui permet de gérer les consommations d’énergie des entreprises.

heatmap energy management
Source : logiciel E-Management d’Enoptea

 

À quoi sert une heatmap dans l’énergie ?

Dans l’énergie, la heatmap est une autre façon de représenter ses données de consommation d’électricité issues de sa courbe de charge. En affichant les données de consommation sous cette forme, il est plus facile d’interpréter et d’analyser les données de son PDL (Point De Livraison). En effet, elle permet de les représenter pour chaque heure et chaque jour de la semaine.

Une heatmap permet donc d’analyser les comportements des usagers et de détecter d’éventuelles anomalies de consommation ou de faire ressortir des périodes problématiques.

Pour être plus concret, voici un exemple d’analyse que vous pouvez réaliser avec un outil de heatmaps : l’analyse de vos consommations d’énergie journalières en fonction de votre rythme d’activité. Cela permettra de vérifier que votre niveau de consommation n’est pas trop élevé la nuit et les jours sans activité (le week-end la plupart du temps), et ainsi détecter de potentielles anomalies.

 

Dans le graphique suivant, on remarque que les puissances atteintes la nuit et le samedi sont beaucoup trop élevées pour un établissement fermé. Il sera alors important d’étudier le comportement des usagers ou encore des équipements. Par exemple, vous pouvez vérifier :

  • Le fonctionnement des équipements qui marchent en continu : étudiez si certains d’entre eux restent allumés ou en veille sans être utilisés (et dans ce cas, les éteindre), voire envisager de les remplacer par des appareils bénéficiant d’une meilleure efficacité énergétique.
  • Les équipements programmés pour se mettre en marche tous les jours, comme une centrale d’air par exemple. En modifiant ce réglage pour qu’elle reste éteinte le week-end, il est possible d’obtenir des économies immédiates.
  • Les éclairages laissés en marche très tardivement : si cette utilisation n’est pas justifiée, une sensibilisation des utilisateurs à l’extinction systématique de l’éclairage en partant peut conduire à des économies importantes.
heatmap données énergétiques
Source : logiciel E-Management d’Enoptea

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie

24.08.21 Décodage

Comment calculer les DJU ?

Prérequis : Qu’est-ce que les DJU ?   Pour calculer les DJU, 2 méthodes de calculs donnant des résultats différents sont proposées : une méthode dite « Météo » (avec calcul simple) et une méthode...