Décodage

Négocier son contrat ou optimiser son contrat : quelle différence ?

Enoptea - négocier ou optimiser son contrat

Doit-on dire négocier ou optimiser son contrat ?

Négocier ou optimiser ? Ces deux notions sont souvent confondues, à tort. En effet, un contrat peut être négocié entre le client et son fournisseur d’énergie, sans pour autant avoir été optimisé.

Autre idée reçue : avoir négocié son contrat pour un meilleur « prix » est la preuve que le contrat énergétique est optimisé : eh bien non ! Dans de nombreux cas, les entreprises comme les particuliers paient leur électricité ou leur gaz plus cher qu’ils ne le devraient.

Alors comment être certain d’employer le bon terme pour la bonne situation ? Explications.

Négocier son contrat

Jusqu’au 1 juillet dernier, il était possible pour les retardataires n’ayant pas encore souscrit à une offre de marché, de changer de fournisseur d’énergie en négociant leur contrat.

Cela consiste à prendre contact avec les multiples fournisseurs existants sur le marché français, demander une offre, comparer les offres reçues puis discuter des termes qualitatifs et prix du contrat sur une base commune de comparaison. Le but étant de payer moins cher ou de trouver l’offre la plus compétitive par rapport à sa façon de consommer.

Vous avez l’obligation de négocier votre contrat si :

  • Votre puissance électrique souscrite est supérieure à 36 kVA (tarif actuel jaune ou vert)
  • Votre puissance de gaz souscrite dépasse 30MWh/an (pour un professionnel)
  • Vous êtes une copropriété dont la consommation annuelle de gaz dépasse 150 MWh

 

Optimiser son contrat avec Enoptea

Vous avez déjà opté (ou non) pour une offre de marché mais vous désirez savoir si vous pouvez obtenir des meilleures conditions sur la partie optimisable de votre contrat. Il n’est donc pas question de changement de fournisseur et vous pouvez effectuer cette démarche à tout moment même après la signature de votre nouveau contrat !

Plusieurs étapes sont nécessaires pour évaluer le taux d’optimisation de votre facture :

Etape 1 :

Analyse de vos paramètres contractuels sur la base de vos factures ou du DPE (diagnostic de performance énergétique) pour les copropriétés :

– Connaître les justes paramètres de votre tarif d’acheminement, le TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Electricité) d’Enedis (ex ERDF) avec votre façon de consommer

– Déterminer si vos puissances souscrites sont adaptées à votre entreprise ou copropriété

Si la puissance est trop basse, le compteur risque de disjoncter pour les compteurs « Bleu » et d’avoir des dépassements pour les compteurs « Jaune » et « Vert » et si elle est trop élevée, cela signifie que votre abonnement vous coûte trop cher pour l’usage que vous en avez !

– Vérifier de la bonne adéquation entre puissances souscrites et le temps d’utilisation : on l’appelle la version d’utilisation du TURPE

– Choisir la bonne option tarifaire : Base, Heures Pleines – Heures Creuses, MU, LU, SDT, HTA,…

– S’assurer d’une juste facturation des taxes

Etape 2 :

Mise à disposition d’un tableau de synthèse clair et concis permettant d’avoir une vision pragmatique des économies à réaliser.

Dashboard Easynergie pour mieux comparer votre énergie.

Dashboard Easynergie pour mieux comparer votre énergie.

Etape 3 :

Mise en place opérationnelle auprès du fournisseur et suivi administratif

Chez Enoptea, nous nous occupons des démarches de contact et de négociation avec le fournisseur jusqu’à la mise en œuvre du contrat.

Pour un audit gratuit de vos factures, c’est par ici.

Amelie Rochard

Author Amelie Rochard

More posts by Amelie Rochard