Actu de l'énergie

Loi du Travail : faut-il craindre des coupures d’électricité ?

Ligne Electricité Haute Tension Enoptea

Loi du Travail : faut-il craindre de nouvelles coupures d’électricité ?

 

Près de vingt jours se sont écoulés depuis l’appel à la grève de la CGT aux centrales nucléaires et une première coupure d’électricité. Alors que le mouvement continue de s’étendre et de s’intensifier, nous vous proposons de faire le point sur la situation et les risques éventuels sur la consommation d’énergie. Doit-on craindre de nouvelles coupures d’électricité dans les jours à venir ?

Le 2 juin dernier, les syndicats de la CGT avaient reconduit la grève et la CFE-CGC-Energies et l’Unsa Energie s’étaient ralliées à cette cause. Conséquence ? Un arrêt de la production avait été voté dans 16 centrales nucléaires françaises basculant plus d’un million de foyers en tarifs heures creuses en région parisienne, en Bretagne et en Normandie. La CGT avait également annoncé une baisse de production de 5000 MW. Côté Loire-Atlantique, les habitants de Saint-Nazaire avaient fait l’expérience d’une coupure massive d’électricité pendant plus d’une heure à la mi-journée à la suite d’une action de protestation lancée dans un poste à haute tension.

Le secteur de l’énergie, toujours au cœur de la protestation.

Une semaine plus tard, les grévistes du secteur de l’énergie continuent à voter des initiatives en réaction à la loi El-Khomri. La production d’énergie a ainsi baissé de 3000 MW jeudi 09 juin a annoncé la CGT dans un communiqué.

Même si des arrêts de travail dans les centrales de Fesseinheim, Paluel, Golfech, du Blayais et du Tricastin sont toujours observés et que la centrale thermique de Porcheville demeure bloquée, RTE (réseau de distribution électrique en France) déclare que le circuit d’approvisionnement ne connaît pas de problème et permet toujours de répondre aux besoins de consommation des usagers sans avoir recours à des importations.

Pas de panique donc, vous ne risquez toujours pas de coupure d’électricité due à une pénurie de production.

 

 

Amelie Rochard

Author Amelie Rochard

More posts by Amelie Rochard