Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Les propositions de la Commission européenne pour réduire les prix de l’énergie

Les propositions de la Commission européenne pour réduire les prix de l’énergie

Actu de l'énergie

La Commission européenne a dévoilé la semaine dernière une « boite à outils » contre la hausse des prix de l’énergie. 20 Etats membres, dont la France, l’Espagne, l’Italie, la Grèce ou les Pays-Bas ont d’ailleurs déjà annoncé des mesures telles qu’une baisse de TVA, des aides aux foyers les plus modestes, des subventions aux entreprises ou un gel des tarifs. Découvrez les propositions de la Commission européenne pour réduire les prix de l’énergie.

Les propositions de la Commission européenne pour réduire les prix de l’énergie :

  • Aide pour les consommateurs vulnérables

Parmi les options, les gouvernements peuvent fournir une aide d’urgence aux consommateurs les plus précaires, tels que le « chèque énergie » en France, un allégement partiel des factures ou des reports temporaires de paiements.

  • Aide pour l’amélioration de l’efficacité énergétique

Les Etats ont aussi la possibilité de verser une aide afin d’améliorer l’efficacité énergétique des ménages. L’efficacité énergétique a aussi démontré ses avantages en ce qui concerne les entreprises, puisqu’elle permet de réduire leurs consommations et de facto, leurs factures énergétiques.

Ces mesures pourront être financées par les recettes générées par les prix du carbone, par les prélèvements et les taxes sur les prix de l’énergie, ainsi que par les taxes environnementales.

  • Réduire la fiscalité

La Commission européenne propose également de réduire les taux d’imposition, y compris la TVA, pour les consommateurs les plus fragilisés.

Elle demande aussi que le financement des politiques renouvelables trouve une autre source que la facture d’électricité de ces consommateurs.

  • Soutenir la mise en concurrence dans le marché de l’électricité

Elle rappelle aux Etats que soutenir la capacité des consommateurs à changer de fournisseur, notamment en les informant sur leurs droits et sur les outils de comparaison des prix,  permettrait aux consommateurs d’être mieux protégés.

  • Aides pour les entreprises et industries

Bruxelles approuve également les aides aux entreprises et aux industries pour leur permettre de garder une certaine compétitivité face à la montée des prix. Elle rappelle cependant que cette mesure doit être alignée aux objectifs de décarbonisation en assurant la transition vers l’abandon des combustibles fossiles.

 

Sur un plus long terme, la Commission européenne souligne qu’il faut accroître les investissements dans les énergies renouvelables, booster le stockage et ainsi être moins dépendants des fluctuations des prix des énergies fossiles.

 

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie