Accueil  \  Actu de l'énergie  \  Le conseil d’administration d’EDF « favorable » pour la renationalisation à 12 euros par action

Le conseil d’administration d’EDF « favorable » pour la renationalisation à 12 euros par action

Actu de l'énergie

Suite à l’annonce officiel du processus de renationalisation d’EDF à 12 euros par action, le conseil d’administration a jugé l’offre favorable ce jeudi 27 octobre.   

Recontextualisation 

En janvier 2022, le gouvernement a pris la décision de reprendre le contrôle sur EDF. La renationalisation est inévitable pour l’entreprise qui se trouve en difficulté financière et qui pourrait terminer l’année avec une dette excédant les 60 milliards d’euros 

Le processus de renationalisation d’EDF a donc été lancé officiellement par l’Etat le mardi 4 octobre 2022 suite au dépôt du dossier devant l’Autorité des marchés financiers.  

 

Un avis favorable pour la renationalisation d’EDF à 12 euros par action

La décision était prévisible, en effet, le conseil d’administration d’EDF a donné un avis favorable concernant la renationalisation du groupe à 12 euros par action 

Le conseil d’administration a considéré l’offre « conforme aux intérêts d’EDF, de ses actionnaires porteurs d’OCEANEs  (porteurs d’obligations convertibles en action) et de ses salariés ». D’après ce dernier, il est recommandé aux actionnaires et aux porteurs d’OCEANEs d’accepter la vente de leurs titres à ce prix qui est équitable d’après l’expert indépendant (désigné par le conseil d’administration d’EDF).   

 

Quel est l’objectif de la renationalisation d’EDF  ?  

Cette opération va permettre de « faciliter la prise de décision et le pilotage stratégique de la société », c’est ce que l’Etat avait annoncé dans son offre de rachat déposé à l’AFM.  

 

Va-t-il y avoir des conséquences ?   

La principale conséquence de la renationalisation d’EDF est que le marché va potentiellement devenir beaucoup moins compétitif. Concernant les fournisseurs alternatifs, ils seraient sûrement amenés à disparaître ce qui laissera une place de monopole à EDF sur le marché.  

Terminons sur une note positive, cette renationalisation va permettre à EDF de bénéficier de la signature de l’Etat, ce qui rendra le financement des investissements bien plus simple.

  

JE M’ABONNE À LA NEWSLETTER ENOPTEA

Partager cet article

Dans la même catégorie