Accueil  \  Décodage  \  3/4 : Comment se déploie la collecte automatique de vos données énergies ?

3/4 : Comment se déploie la collecte automatique de vos données énergies ?

Décodage

Dans les derniers articles, nous avons parlé des avantages de la collecte automatique des données énergies et des actions à mener avec ces dernières.

Lire l’article sur la collecte automatique des données

Lire celui sur les actions à mener

Alors comment procède-t-on pour mettre en place une collecte automatisée ?

Il s’agit techniquement soit :

  • D’une passerelle (ou scrappers) vers les espaces clients fournisseurs,
  • D’un connecteur API avec le portail web fournisseur ou gestionnaire réseau ;
  • Ou de serveurs sur lesquels les données et/ou factures PDF sont déposées

Pour les données de facturation si elles sont collectées depuis les espaces clients fournisseurs au format PDF alors elles sont automatiquement dématérialisées pour être exportables de manière exhaustive et exploitables visuellement, si nécessaire avec des indications précises.

Pour les consommations fines, il nous revient d’intégrer l’historique disponible, de déclencher la télé-relève et de rendre exploitables les données techniques, contractuelles, ainsi que les index, les puissances souscrites et atteintes, etc.

La coordination et le déploiement de cette mise en place (avec un interlocuteur/référent unique ou de multiples interlocuteurs si organisation par branches/filiales/pôles qui sont autonomes) passent par des signatures en ligne d’autorisation de communication de données à un tiers et par la récupération si nécessaire d’identifiants et de mots de passe des espaces clients fournisseurs, en conformité avec la RGPD.

Bon à savoir également : aujourd’hui, si les factures énergies sont toujours aussi compliquées, voire chaque jour de plus en plus alambiquées, les fournisseurs d’énergie sont de véritables partenaires, tous très enclins à digitaliser leur offre de service. Les entreprises locales de distribution, par exemple, ont généralement des espaces clients ou elles mettent à disposition leurs factures sur des serveurs pour que la collecte puisse être automatisée, et le suivi de facturation et de consommation assuré en continu par notre SaaS.

 

C’est à la fois de la transformation digitale des fournisseurs et des gestionnaires dont il est question ici mais c’est aussi la vôtre qui est en jeu

La collecte automatisée peut se généraliser aujourd’hui car elle résulte entre autres de la loi Macron (ordonnances de 2014 et 2015) c’est-à-dire l’obligation de dématérialisation de toutes les factures (pour ce qui est des données fournisseurs).

La collecte automatique est donc une étape (peut-être l’une des premières) de votre transition numérique et énergétique.

La collecte automatisée vise donc à enrayer :

  • La perte de données
  • Les erreurs de saisies
  • La non-exploitation des données
  • Le temps de gestion démesurément important de ces données quand elles sont traitées

 

Déployer cette automatisation en priorité, voire en urgence vise à consolider les données. Si vous changez de fournisseurs, les formats de sauvegarde de vos factures ne seront pas nécessairement compatibles avec tous les outils. De préférence, nous vous conseillons de conserver les factures EDI mais surtout les factures PDF des fournisseurs.

Ensuite, grâce à la collecte automatisée, ces données dématérialisées et vérifiées peuvent être exportées vers d’autres bases de données ou ERP. Ainsi, des analyses de plus en plus poussées seront possible à l’avenir, en cohérence bien sûr avec vos ressources en interne, selon vos capacités à traiter ces informations, à mettre en place les actions indiquées et à les mesurer et à les affiner si besoin.

 

Ecrit par Caroline Soyez-Petithomme, Business Developer B2B.

 

je m’abonne à la newsletter enoptea

Partager cet article

Dans la même catégorie

10.10.19 Décodage

Contexte du marché de l’énergie en 2018

Après un recul pendant le premier trimestre, l’année 2018 s’est caractérisée, dans la continuité de l’année 2017, par une progression forte et régulière des cours des matières premières. Un renverseme...